Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 03:47
Nous nous sommes retrouvés comme convenu à l'École Freinet, pour les quatrièmes Journées de l'Institut Freinet, les mardi 8 juin et mercredi 9 juin 2010.
 
Programme de travail :
 
Mardi de 9h à 17h :
 
- observation dans les classes et discussions

  L'axe général du travail est toujours celui du "tâtonnement expérimental", qui est  l'épistémologie propre à la philosophie de Freinet

              

Mercredi de 9h à 17h :

 
- présentation par Avril d'un bilan de son travail à l'école, notamment le travail individualisé
 
- présentation par Edmond et Janou Lèmery, du livre d'Edmond
- projection d'un film sur l'écriture du texte au CP (classe de Brigitte Konecny, décembre 2005), analyses et discussions
- programme de travail pour les cinquièmes Journées les 1 & 2 juillet
Voici le livre d'Edmond Lèmery :
 
     
                           DSC03626 
 

 

Apprendre, c’est naturel…

***********************

Un processus universel d’apprentissage, d’action et de pensée :

Le Tâtonnement Expérimental

Edmond Lèmery

 

Vient de paraître aux Editions Thélès - Paris (Collection  Essais)

 

Il peut être commandé :

 

  

 Résumé du propos de ce livre :

Processus fondateur des méthodes naturelles d’apprentissage, de quoi s’agit – il ?

Face à toute situation de la vie, capter des données (c’est  à – dire des informations sous forme de stimuli, saisis par les sens), les confronter aux connaissances stockées en mémoire à long terme et, à partir de cette perception, avoir une impulsion, une envie, « une idée » d’action ou explicative, c’est élaborer une hypothèse.

Vérifier cette hypothèse par l’expérimentation : une mise à l’épreuve de la réalité, ou par le raisonnement, ou encore par la critique des autres, évaluer sa validité à partir du feed – back reçu, puis l’intégrer à ses structures cognitives ou bien la rejeter et la modifier, voire l’abandonner, est une démarche fondamentale d’apprentissage, d’action et de pensée propre à l’être humain.

C’est cette démarche qui confère au processus son caractère expérimental, en l’opposant à toute autre forme de tâtonnement hasardeux.

Ce processus cognitif de traitement de l’information, universel chez l’enfant comme chez l’adulte, encore méconnu et pourtant constamment présent dans toute activité humaine, présente diverses caractéristiques, aujourd’hui confortées par des apports scientifiques, ainsi que des intérêts certains dans la genèse de motivations réelles de l’individu pour apprendre, pour agir, pour comprendre et devenir…

 

Processus complexe, toujours présent, parce qu’il est au cœur de la perception

de tout individu, en reliant l’information saisie par les sens à l’information stockées en mémoire, entraînant ainsi, souvent, le remaniement de cette dernière.

« Ne dit – on pas que chacun perçoit le monde environnant au travers de ses filtres personnels ? »

 

Apprendre,

c’est  donc construire, déconstruire, reconstruire des savoirs, en développant ainsi une modifiabilité et une plasticité cognitives, et, simultanément, pour chaque être, s’auto – former, se transformer dans le sens d’un besoin vital de croissance et d’épanouissement de la personne ?

Or cette auto - construction du savoir, du savoir être, par approximations successives est la caractéristique essentielle du tâtonnement expérimental, processus décelé par Célestin Freinet qui en a fait le fondement de ses méthodes naturelles d’apprentissage.

 

Les objectifs essentiels de cet ouvrage…

C’est d’abord de définir et de clarifier ce qu’est ce tâtonnement expérimental afin de lever toute ambiguïté ou faire évoluer des représentations archaïques encore véhiculées aujourd’hui.

C’est confronter ce processus aux apports théoriques de la psychologie cognitive, des neurosciences, des sciences de l’éducation  sur l’acte d’apprendre, ainsi que des sciences de la Complexité, afin de mieux saisir en quoi il est un processus formateur puissant toujours présent dans toute activité humaine.

C’est chercher à mieux connaître son déroulement : ses phases, ses mécanismes  afin d’intervenir à bon escient, dans les pratiques pédagogiques quotidiennes pour instaurer un véritable compagnonnage naturel, personnalisé, qui ménage suffisamment d’espaces de liberté nécessaires à une éducation authentique à l’autonomie ; une pédagogie de la médiation, bien sûr, mais pas n’importe quelle médiation !

C’est de proposer un outil d’information, de formation et d’auto – formation initiales et continues avec l’aide complémentaire de fiches annexes d’information théorique (INF) et de fiches d’analyses de documents (ANA), témoignant du potentiel existant en tout individu, constituant un fichier annexe.

C’est disposer ainsi d’un support – recours pour approfondir, dans la pratique, la connaissance de ce processus complexe, afin de développer les conditions les plus favorables, en adaptant, en affinant, quotidiennement, les pratiques organisatrices et interventionnistes d’une pédagogie plus respectueuse de la réalité cérébrale.

 

Ainsi s’articulent les cinq parties de cet ouvrage.

A l’issue de nombreuses expériences personnelles vécues, de celles des autres praticiens, de la maternelle au secondaire, à l’issue d’analyses partielles progressives, apparaissent, aujourd’hui, des cohérences de plus en plus affirmées entre pratiques pédagogiques et les apports théoriques de diverses sciences humaines :

~ cohérences entre les principes de la pédagogie Freinet et ses pratiques, au sein même d’un

   modèle d’apprentissage interactif,

~ cohérences avec des apports de la psychologie cognitive,

~ cohérences avec ceux des neurosciences,

~ cohérences avec certaines caractéristiques de sciences de la Complexité s’adressant aux

    « systèmes vivants ».

Ce sont ces cohérences apparues qui constituent le fil conducteur de cette tentative de théorisation dans cette synthèse en cinq parties abondamment illustrée par des documents – témoignages authentiques et

des schémas théoriques explicatifs.

La première partie est une étude approfondie des deux modalités de fonctionnement du processus :

·         le processus de base : l’expérience tâtonnée en 4 phases,

·         le processus général de conceptualisation et ses 6 phases,

étude qui se termine par une définition du modèle interactif d’apprentissage entre deux voies : la voie heuristique et la voie didactique, puis la distinction entre deux formes de tâtonnement : l’un, mécaniste, au hasard, l’autre qui, d’empirique, devient expérimental.

La seconde partie, conçue comme un « zoom » de plus en plus pénétrant dans le processus de base, est centrée sur « l’hypothèse », élément majeur au cœur du processus parce qu’elle est élaboration de connaissance nouvelle.

Naissance, fonctions, nature, situation, polymorphisme… ces caractères de l’hypothèse sont systématiquement explorés. Incontournable, elle est manifestation de la créativité individuelle et collective.

La troisième partie, est la focalisation de l’analyse sur la genèse de cette hypothèse. Par quels mécanismes complexes combinés naît l’hypothèse ?

On aborde, dans cette analyse, le fonctionnement de la mémoire pour ce traitement de l’information, puisqu’apprendre, c’est mettre en mémoire des informations captées par le cerveau.

La quatrième partie : Elle est une étude élargie, destinée à montrer en quoi ce processus du tâtonnement expérimental est une démarche porteuse d’avenir pour l’individu par le développement d’une plasticité cérébrale – ou plutôt cognitive – facilitatrice de l’acte d’apprendre toute la vie dans ce processus d’auto – modification de savoirs évolutifs.

Comment, cette démarche devenant progressivement consciente, mobilise et développe diverses formes de raisonnement et divers régimes de pensée qui sont à l’origine de méthodologies pour comprendre le monde, méthodologies émergeant de l’expérience, selon les situations, adaptées à leur objet.

La cinquième partie résulte de la confrontation de certaines caractéristiques révélées par les sciences de la Complexité à celles du processus du Tâtonnement Expérimental.

      
 
 
DSC03547

 

SAM 1339

 DSC03549

 

 

             SAM 1334   SAM 1342

Partager cet article

Repost 0
Published by Institut Freinet Retrouver la sève - dans Institut & Pédagogie
commenter cet article

commentaires